Veuve depuis quelques années et plutôt solitaire, Jacqueline reçoit de la visite pour les vacances d’été. Obnubilé par les réseaux sociaux, son petit-fils lui offre ainsi l’occasion de découvrir les joies d’Internet et de ses moyens de communication. À la fois intriguée par le concept et audacieuse, elle utilise un subterfuge qui l’amène à discuter avec un jeune et séduisant photographe. De ces échanges vont naître une belle histoire mais surtout d’inattendus rebondissements…

L’histoire de Jacqueline est banale et drôle à la fois. Au fur et à mesure de la lecture de LOVE CONNECTION, on se met dans la peau de cette mamie veuve et esseulée qui découvre Facebook et la facilité de discuter derrière un écran tout en s’inventant une autre vie.

Jacqueline, grand-mère posée et raisonnable comme la décrit sa fille Sabine, est seule depuis le décès de son très cher mari Christian, avec qui elle a vécu une grande partie de sa vie, sage comme une image. Malgré l’amour inconditionnel de son petit-fils Julien, elle ressent le besoin de vivre de nouveau en tant que femme. Alors, pour une raison toute simple et malgré tout risquée, elle endosse le rôle de son petit-fils sur Facebook pour parler et faire connaissance d’un jeune et beau photographe de mode.

Tandis que Jacqueline se prend à croire qu’une histoire est en train de naître entre elle et le jeune homme, un peu à la Harold et Maude, le photographe est intéressé par Julien. S’ensuivent des quiproquos et des situations vaudevillesques qui feraient le bonheur des amateurs des bonnes pièces de théâtre, à la sauce « Au théâtre ce soir », tant l’auteure mène tambour battant cette histoire d’amour hors du commun. C’est une histoire de femme empêtrée dans le mensonge, qui a envie d’une seconde chance en amour, tout en ne passant pas pour une cougar.

Jacqueline, dans sa façon de se comporter et de paraître, est touchante et attachante et on a envie de lui dire : « Arrête de mentir ! Montre-lui qui tu es réellement ! Aie confiance en toi et écoute ton coeur. » Elle a ce côté attachant de la mamie bienveillante avec ses proches et cette touche de facétie et « coquine » qui la pousse à tromper son entourage, pour vivre autre chose et tenter un peu le diable en se faisant passer pour quelqu’un d’autre et atteindre un jeune homme, qu’elle voudrait tout à elle, sans mesurer les conséquences pour sa famille.

Cette histoire est de notre époque. Elle reflète le regard que posent nos générations sur l’amour entre une femme d’âge mûr pour un homme plus jeune. Les moeurs ont évolué, mais les hommes et les femmes que nous sommes sont encore enclins à voir d’un mauvais oeil les unions hors norme.

LOVE CONNECTION est un roman porteur d’espoir, d’amour et de tolérance. Le lecteur sera, sans nul doute, happé par l’histoire de Jacqueline. Il visualisera aisément toutes les scènes, cocaces ou non, et les imaginera défiler devant ses yeux, comme un film. Il ressentira les émotions de toute la famille, de Julien à Sabine la fille autoritaire, en passant par Justine, jalouse de sa grand-mère.

La lecture du roman est plaisante et riche en rebondissements divers. Le présent, employé tout au long de l’histoire, lui confère un côté action. L’histoire se lit comme on regarderait un film. L’action se déroule ici et maintenant. Cela la rend plus réelle et c’est sans doute pour cette raison que l’on visualise plus facilement tous les personnages dans toutes les scènes.

A découvrir rapidement !

Mon avis : 5 étoiles.

Lien vers l’ebook : Love connection

Sylvie Tisserant, 27 février 2019.

  Sophia di Lorenzo    

 

Sophia, qui ou que serais-tu si tu étais…

Une danse : la valse

Un pays :l’Italie

Un élément : le feu

Une chanson : La vie en rose

Une héroïne de BD : Mafalda

Un super pouvoir : la téléportation

Un métier : médecin

Un objet : un téléphone

Un animal fabuleux : une licorne

Un lieu : Venise

Une femme politique : Simone VEIL

Un symbole : la colombe de la paix

 

Alors, raconte...

J’ai vu le jour le 21/04/1974, sous le doux prénom de Sonia, en région parisienne dans une famille italienne originaire des Abruzzes. Fille unique et préférée, j’ai une enfance choyée et baigne dans la langue italienne qui me permet devenir traductrice en italien.

Après des études en lettres et langues, pour des raisons familiales, je mets entre parenthèses ma carrière littéraire pour devenir accompagnante de vie. Toutefois, la passion de l’écriture est déjà là et j’écris des nouvelles.

Par la suite, j’ai participé à plusieurs ateliers d’écriture qui m’ont permis davantage encore d’apprendre à exprimer mes émotions et laisser aller mon imagination plutôt débordante. Mais l’écrivaine n’est pas encore apparue et je deviens secrétaire pendant plus de dix ans dans divers endroits, notamment pour la revue « Être Handicap Information » dont je garde un excellent souvenir avec de supers rencontres.

Les années passent, et malgré plusieurs aventures, je n’ai pas trouvé le prince charmant pour fonder un foyer. Je suis donc célibataire sans enfants, mais je garde espoir de rencontrer l’homme de ma vie dans les prochaines 40 années !

Le destin nous réservant toujours des surprises (bonnes ou moins bonnes), en 2016, suite à une rupture conventionnelle dans l’association où je travaille comme secrétaire, je choisis de me reconvertir dans le métier qui me plaît et me correspond le plus : correctrice. J’ai la chance de rencontrer des éditrices charmantes qui me font confiance et de là, ma nouvelle vie professionnelle démarre. Mais mon rêve ultime se réalise lorsque mon premier roman court « Love connection » est publié en octobre 2018 chez Something Else Edition (SEE) !!

Je choisis alors le nom de plume de Sophia Di Lorenzo et mon double littéraire fait ses premiers pas pour vous servir….

Bibliographie

◊ Nouvelle « Une troublante invitée » dans le recueil de nouvelles Saint Valentin 2018 — Something Else Edition (SEE).

◊ Roman court « Love connection » en octobre 2018 — Something Else Edition (SEE).

◊ Recueil de nouvelles «  Les Miracles de Noel » en décembre 2018 — Something Else Edition (SEE).

Merci à toi, Sophia, de t’être dévoilée ainsi… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 29 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation