Résumé :

Constance et Weaver, tous deux étudiants en Master de psychologie, sont contraints de faire équipe lors d’un stage obligatoire pour leur cursus. Leur problème ? Ils se détestent mutuellement au plus haut point et conçoivent pas une seconde de travailler ensemble durant toute année. Et pourtant…

Chronique :

Constance, Mélanie, Ella alias « Tamalou », sont étudiantes en psychologie et entrent en Master.Lors de cette année universitaire, elles doivent effectuer un stage en binôme en entreprise. Mélanie le fera avec une amie d’enfance, Alice, tandis que Constance et Tamalou le feront ensemble, jusqu’au jour de la rentrée où cette dernière fait faux bond à Constance en partant étudier en Australie.

C’est la grosse cata pour Constance qui se voit contrainte de faire équipe avec un étudiant au caractère ronchon et détestable à souhait, Weaver.

Après des débuts chaotiques et une prise de bec en plein amphi, tous deux sont obligés de cohabiter dans le même bureau, dans une concession automobile avec un maître de stage peu ordinaire qui les force à se comporter en adultes évoluant dans le monde réel du travail.

Après moult hésitations et des heurts, Constance et Weaver finissent par sympathiser et se lier d’amitié jusqu’à ce qu’un évènement imprévu ne les sépare.

Lorsqu’ils se retrouveront cinq ans plus tard, par hasard, se donneront-ils une seconde chance ? Telle est la question posée par l’auteur.

Théo Lemattre a une écriture fluide et attractive. Lorsque le lecteur découvre l’histoire de Constance et Weaver, il sent que l’auteur fait partie de leur génération, par les situations et les expressions verbales des protagonistes. Le lecteur a l’impression de faire partie de leur univers, de vivre les scènes décrites dans les différents chapitres.

Le texte est écrit au présent et on peut suivre les aventures des personnages principaux et secondaires comme si on était avec eux, dans le livre.

Sur le fil du coeur est une romance, certes, mais surtout une histoire d’aujourd’hui. Elle mêle l’amitié, l’amour, l’indifférence, la colère, la rancoeur, les rapports intergénérationnels avec une facilité déconcertante et une légèreté agréable à lire.

Au fil des pages, le lecteur est emporté par Constance et Weaver et leurs sentiments ambigüs.

On rit, sourit, découvre des clins d’oeil faits à la vie, au monde actuel et c’est très bien. Cette histoire, c’est la vie de tous les jours, de tout le monde, des jeunes comme des plus âgés qui retrouveront des souvenirs du temps passé au lycée ou sur les bancs de la fac…

Mon avis ? 5 étoiles.

Très bon auteur et très belle histoire à découvrir rapidement.

Le livre est disponible sur Amazon ici

 

Théo Lemattre

 

Salut Théo, on ne se connaît pas vraiment tous les deux, juste via le profil de l’ami Sébastien Théveny. Alors, merci de répondre au petit portrait chinois que voici que voilà. Dis-moi, si tu étais…

1 – une danseun tango, parce que je trouve que le nom sonne bien (et que c’est l’une des seules que je connaisse).

2 – un chanteur : Raphaël, parce que j’aime ses chansons et sa douceur.

3 – un film : Prédestination. Il est compliqué…

4 – un meuble : un frigo. Parce que je suis au plus près de la nourriture.

5 – une fête : un enterrement de vie de garçon, parce que ça a l’air marrant !

6 – un moyen de transport : un tram : pas trop rapide, pas trop lent… à son rythme.

7 – un objet : une cuillère, parce qu’on peut s’en servir pour manger plein de choses. C’est super pratique !

8 – une planète : celle-ci. Je n’en connais qu’une, c’est celle que je préfère.

9 – un légume : une courgette. Parce que ça passe vraiment partout !

10 – un vêtement : une paire de chaussures. Il n’y a rien de plus élégant !

PS : je me rends compte que ma réponse à la question 9 peut porter à confusion. J’assume complètement, du coup.

Vous aviez pensé à autre chose, vous ? Moi non…

 

Bref, raconte-nous ta vie…

Je suis un auteur français né le 12 décembre 1997 à Dechy. Très jeune, je commence à écrire mes premiers jets et lance mon premier livre à seulement 16 ans. (Précoce !)

Je me tourne d’abord vers le Thriller, visant un public adulte accoutumé aux univers sombres.

Et en juin 2017, je décide de m’orienter vers un genre plus léger en sortant « Prêts à tout », qui marquera mon tournant dans le roman. S’en suivront une multitude de romans, dont « 5 pas vers le bonheur », édité chez HarperCollins début 2019.

 

Hé bé, jeune auteur mais précoce et prometteur… Justement, découvrons tes romans, auto édités et publiés en maison d’édition. C’est parti (en cliquant sur les titres, vous pourrez suivre les liens menant directement aux livres).

Merci Théo, à bientôt pour la chronique de Sur le fil du coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 + 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation